CPF permis de conduire Eskalis

Un salarié peut-il utiliser son CPF pour financer son permis de conduire ?

La loi relative à l’égalité et à la citoyenneté du 27 janvier 2017 a inscrit le permis de conduire dans la liste des formations éligibles au compte personnel de formation :  « la préparation de l’épreuve théorique du code de la route et de l’épreuve pratique du permis de conduire des véhicules du groupe léger » (permis « B »).

Pas d’affolement… même si la loi est entrée en vigueur le 1er janvier 2017, le décret qui précise les modalités de mise en oeuvre est toujours en gestation.

Ainsi, il se pourrait que les opérateurs du conseil en évolution professionnel soient amenés à vérifier que l’obtention du permis de conduire permettrait à la personne de réaliser un « projet professionnel » ou favoriserait « la sécurisation de son parcours professionnel ». Ce décret devrait également préciser les obligations à remplir par les auto-écoles et les modalités de prise en charge financière des frais de préparation de l’épreuve théorique du code de la route et de l’épreuve pratique du permis de conduire. L’éligibilité du permis de conduire au CPF devrait concerner tous les publics, salariés ou demandeurs d’emploi.

Petite question qui traverse l’esprit Eskalis : Est-ce que le décret qualité qui s’applique aux Organismes de formation va également s’appliquer aux auto-écoles ?  ;)…